Archives mensuelles : mai 2016

Optimist : régate de l’Ecole Des Sports à Saint Jean Cap Ferrat pour nos navigateurs en herbe

Petit temps ensoleillé qui aura permis de faire deux courses pour les 13 jeunes de niveau challenge pour le bassin Est (niveau départemental). Les niçois ont bien assuré et remportent le podium : en 1 Gaspard HAMON, en 2 Livia GIUIDICELLI, en 3ème Artus FILLAUT, tous trois benjamins. Participaient aussi à la régate Théophane DURANTON, Anna PARTOUCHE et Clément FILLAUT.

En critérium, 3 clubs représentés, CNNICE, SAINT JEAN CAP FERRAT, BEAULIEU. Les niçois prennent la troisième place des clubs avec 7 coureurs niçois sur les 22 présents.

Bravo à tous les participants pour ce week-end sportif !

podium

Voile : huit stars pour une régate ce dimanche 22 mai


Huit bateaux sur l’eau sous un beau soleil avec une brise de S-E variant de 4 à 8 noeuds. Cinq courses ont été courues, dominées par Nathan BABONNEAU et son équipier du jour: Alain KORNIELY. L’ambiance était printanière et la convivialité au rendez-vous mais ceci n’a pas empêché les staristes de disputer âprement leurs places aux bouées. Pascuale a ensuite servi le traditionnel repas après-course sur la terrasse du club house permettant ainsi à chacun d’apprécier la fin de cette agréable journée tout en commentant et en refaisant la régate.
A noter que le jeune Jean PUISSEGUR sur le bateau paternel a tenu brillamment la barre lors de la dernière course manquant de très peu de remporter celle-ci. Encore un de nos jeunes qui promet.

Prochain rendez-vous les 25 et 26 mai pour la coupe des quillards de sport où les Vent d’Ouest de Villefranche sont invités depuis plusieurs années. Mais, auparavant, le club organisera la régate de la Baie des Anges en habitable à laquelle les organisateurs espèrent voir courir plusieurs bateaux du club.
Alain Kornyeli sera à la manoeuvre comme comité de course et Dominique GIORGI sera le président du jury.

Classement général:
1: Nathan Babonneau / Alain Kornyeli (Club Nautique de Nice) 6 points
2: Jean Nicolas Bondaletoff / Louis Cahane (Club Nautique de Nice) 11 points
3: Jean Francois Puissegur / Jean Puissegur- Ripet (Club Nautique de Nice) 13 points
4: Alessandro Zilioli / Laurent Tatford (Club Nautique de Nice) 13 points
5: Olivier Godefroy / Dominique Giorgi (Club Nautique de Nice) 14 points
6: Michael Willis / Alexandre Bayeux (Club Nautique de Nice) 17 points
7: Antonio Rubino / Patrick Jean (Club Nautique de Nice) 25 points
8: Louis Enjalbert / Thibaud (Club Nautique de Nice) 35 points

Merci à Dominique GIORGI pour ce compte-rendu.

Jean

 

Laser : le CNNice bien présent lors de l’épreuve n°4 du Championnat de Méditerranée à La Grande-Motte

Six coureurs du Club Nautique, ont participé à la 4ème étape du championnat de Méditerranée qui s’est déroulé à la Grande-Motte les 21 et 22 mai. 96 coureurs étaient inscrits toutes classes confondues. Si les radial ont pu courir 6 manches, les 4.7 et les standards partis plus tard le deuxième jour, en raison de la météo, ont couru 5 courses.
Deux jours de compétition samedi le temps ensoleillé et 10-12 noeuds de vent, le dimanche 20-25 noeuds avec une mer assez formée.

En 4.7, 39 concurrents se sont donc élancés. Aleksja GUTIC résiste bien le dimanche, dans 20-25 nœuds pour se hisser à la 9ème place au scratch, et terminer 1ère fille, avec une belle place de 5ème à la quatrième manche.
Mathéo GUICHARD se classe 11ème, avec plus de facilité le premier jour. Il réalise une manche de 2ème, à saluer.
Alice CHIAPPORI, également plus efficace samedi, termine 15ème au général (à noter une 5ème place dans la première course).
Néa FRANOVIC, quant à elle, s’en est mieux sortie aussi le deuxième jour et finit 29ème.
Claire ERNOUF termine 37ème, contente d’avoir pu participer à cette belle régate, malgré les difficultés liées au manque d’expérience.

En Radial, il faut noter la bonne performance de Julien COURTEL-LECOQ, qui, motivé par les conditions météo de dimanche est remonté à la 11ème place au classement général.

Aleksja CM4_3fille (2)

Résultats Radial

Résultats 4.7

Le costume des pêcheurs niçois sur la lagune

Le bonnet rouge et la taïole

Pour la sixième fois depuis 2008, la section aviron du Club Nautique de Nice a relevé le défi de la Vogalonga.

Voir réalisé aussi le film réalisé par Biquet Productions

Vingt rameurs en tenue traditionnelle des pêcheurs niçois – bonnet rouge, chemise à lacet rouge et taiole – adapté toutefois à la pratique de l’aviron, ont parcouru la trentaine de kilomètres de cette quarante- deuxième édition d’un manifestation créée le 11 novembre 1974, jour de la Saint Martin, pour attirer l’attention des autorités municipales sur l’urgence de lutter contre les dégradation causées aux fondations des immeubles par les remous. Remous provoqués par les bateaux de croisière, ces villes flottantes plus hautes que les toits de Venise, qui longent les quais Sud de la Sérenissime avant d’accoster au terminal de Santa Croce via le canal de la Giudecca.

Pour les rameurs qui participaient pour la première fois à l’aventure, comme pour ceux dont c’était la cinquième édition – déjà ! – la magie de cette célèbre randonnée a pleinement fonctionné avec ses 7 280 participants de tous pays – on a vu des Australiens, des Qatari et même des Japonais – navigant sur 1 800 embarcations de tous types, pourvu qu’elles ne soient pas motorisées. Imaginez cette marée humaine chamarrée envahissant le Grand canal depuis la Pointe de la Douane totalement silencieuse quelques instants avant qu’à 9 heures retentisse le coup de canon tiré de l’île de San Giorgio Maggiore marquant le départ de la randonnée, ponctué d’une immense clameur, doublée de l’hymne italienne interprétée par un mini orchestre présent sur une embarcation et d’une levée de rames et de pagaies transformant le Grand canal en forêt. Les premières embarcations s’élançant sous la volée des cloches de la Sérénissime à commencer par celle de San Marco : frisson garanti.

Au delà de Sant’Elena et de l’île de la Certosa, le long des îles de le Vignole, de Sant’Erasmo et de San Francesco del deserto jusqu’à Murano en passant par Burano avant de rentrer dans Venise par le Cannaregio puis le Grand canal jusqu’à la Douane de mer, la course mythique s’étire et couvre la lagune avec ses bateaux de voga alla veneta, d’aviron à l’anglaise ou à banc fixe, ou encore de canoës, de kayaks et autres dragonboats avec leurs chants divers, leurs coups de rame rythmés au son du tambour, leurs clameurs sans parler du piano trônant sur l’embarcation des Canottieri Treporti. Il n’y a pas de classement : l’important comme aurait dit le baron de Coubertin, c’est de participer. Ce n’est pas une compétition mais ce n’en n’est pas moins un grand événement sportif et chaque participant ne vise qu’à rejoindre l’arrivée d’une façon ou d’une autre, certains ponctuant mêmes les bravi de la foule massée sur les quais du Cannaregio d’un poirier osé sur leur yolette se terminant parfois par un bain involontaire.

Le record de la quarantième édition avec ses 2 100 embarcations et ses quelques 8 000 participants n’a certes pas été égalé, mais la fête fut au rendez-vous comme chaque année à la plus grande joie des participants et du public et c’est bien là l’essentiel.

Sur les quatre yolettes de quatre rameurs avec barreur armées par le Club Nautique de Nice, les deux premières arrivèrent dans les premiers après un peu plus de 2h30 d’efforts, arborant fièrement le bonnet niçois et la taiole, succès garanti auprès du public qui ne fut pas avare de bravi. Le premier équipage eu même les honneurs de la page 11 du quotidien La Nuova. Les deux autres équipages après quelques avaries ne déméritèrent pas qui arrivèrent un peu moins d’une heure plus tard.

S’arracher aux sirènes de la lagune est une autre épreuve, même si l’on se dit que notre Côte d’Azur est le plus bel endroit au monde. Quitter Venise, c’est comme quitter les bras de sa fiancée … On se dit mi-ravi, mi-attristé que les moments vécus sont tellement exceptionnels qu’on ne doit les vivre qu’une fois. Mais, à peine passé le pont de la Liberté et retrouvé le continent on n’a plus qu’une pensée : c’est quand la prochaine ?

Didier Faÿ

OPTIMIST : une belle sélective Interligue de printemps à ANNECY du 14 au 16 mai 2016

Changement de décor pour nos coureurs azuréens en optimist qui, le temps d’un week-end prolongé, se sont retrouvés à naviguer à 450 m d’altitude, sur le beau lac d’Annecy et ce, quelques jours seulement après les staristes niçois !!

110 minimes pour cette belle compétition de grade 4, comptant pour la sélection au championnat de France 2016, dont 5 coureurs du Club Nautique de Nice, Théophile ZANOTTI, Samuel ENJALBERT, Sacha BARAZ, Jean PUISSEGUR-RIPET et Andréa CARLI-ROY, alors, qu’en benjamin, 1 coureur du Club Nautique de Nice, Sasha CARLI-ROY, s’est mesuré à 65 autres concurrents.

7 courses pour les minimes, 6 pour les benjamins ont été disputées.
Les conditions de navigation sur un lac fermé sont différentes de celles que l’on trouve en mer, c’est donc intéressant pour les jeunes d’appréhender ce terrain de jeu et donc formateur !
Nos jeunes se sont franchement bien débrouillés !!

Commençons par notre jeune Sasha, qui prend de l’assurance et qui termine la régate à la 39ème place dans sa catégorie.
En minimes, ensuite, Théophile ZANOTTI se classe 38ème avec quatre manches dans les 15 premiers de son groupe. Sacha BARAZ qui termine 3 courses en tête le deuxième jour, se voit pénalisé DSQ suite à une erreur dans son numéro Ioda lors de l’inscription ! Il termine à une place qui ne reflète pas le niveau de sa navigation (86ème). Samuel ENJALBERT, pour sa part, fait deux courses dans les 15 premiers de son groupe, et termine à la 52ème place au général. Jean PUISSEGUR-RIPET se classe 64ème et Andréa CARLI-ROY termine 83ème

Le prochain RDV sera le 28-29 mai pour la finale de Ligue.

Résultats Minimes
Résultats Benjamins

Photos © Louis ENJALBERT

Habitable : forte participation du Club Nautique de Nice à la croisière bleue 2016

L’événement de ce week-end de l’Ascension était la 52ème Croisière Bleue (Antibes – Calvi – Antibes en deux manches) organisée par la SR Antibes. Cette année a été marquée par une forte participation du CN Nice, avec 12 licenciés du club engagés sur 5 bateaux dans à peu près toutes les classes. A noter Rhum Coco, skippé par Frédéric Allo et un équipage homogène du club.
Les conditions de navigation étaient dans l’ensemble bonnes avec du vent d’Est ou de Nord-Est qui a tardé un peu à s’établir au départ, mais a été présent dans l’ensemble au retour avec un
beau force 5 qui a tenu jusqu’à l’arrivée. Quelques instants magiques à l’aller quand sont apparues des baleines, ou que les dauphins ont dansé un véritable ballet autour d’YNA ; même
un petit oiseau qui a choisi la casquette de notre skipper comme perchoir.

 

CroisBleue2016 - 11

L’organisation par la SRA était comme d’habitude parfaite, et l’ambiance était bonne, à mer ou à terre ! Félicitations aux concurrents qui ont fait des résultats, merci à la SRA et au dévouement de ses bénévoles : rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Diaporama © photos Jean-Noël COURTET – Valérie LERAIS – Michel BOER

>> Classe 1 croiseur:
13 – Rhum Coco (Hanse 385):
Frédéric Allo (skipper)
Jean-Patrice Augier
Catherine Bordier
Valérie Lerais
Patrick Spiessens
Jean-Luc Suchaud
>> Classe 2 croiseur
33 – Pirean (Oceanis 34):
Antonio Rubino
39 – Serenity Bleue (Oceanis 40G):
Gilles De Moras
>> Classe 3 croiseur
8 – YNA (First 27.7 Q)
Michel Boër
Jean-Noël Courtet
>> Classe 1 régate
5 – Léon IV (JPK 1010)
Thierry Parmentelat
6 -Pagostar (X 402)
Christophe Gérard

Deux Stars niçois dans le Top ten au Championnat de France 2016 Duc de Nemours ! Annecy – 29 avril / 1er Mai 2016

Nous savons que la Méditerranée peut nous réserver des surprises.
Qu’un temps calme apparent peut masquer l’arrivée d’une mer furieuse sous un ciel bleu et un soleil de plomb… Annecy, belle dame endormie au pied des Alpes, nous a également réservé des surprises ! Après deux magnifiques journées printanières, affichant 24 degrés et un ciel dégagé, l’hiver s’est à nouveau abattu sur la région avec neige à – de 600 mètres et 1° sur le lac.

Annecy

Une trentaine de participants se sont retrouvés le 29 avril à la Société des Régates de Voile d’Annecy, pour ces championnats de France de Star, venant du coin, de Nice, de la région Parisienne, ou de la Suisse voisine. Les Stars les plus récents côtoyant les « woodies du lac » magnifiques constructions de bois. Quillard léger créé en 1911, le Star est depuis 1932 un bateau de classe olympique. De nombreuses régates se déroulent annuellement en Europe et en Amérique du Nord.

Laurent_Jeff

Duc de Nemours

Partis de Nice jeudi matin tôt, deux équipages du CNN – Jean-François PUISSEGUR & Laurent TATFORD et Jean-Nicolas BONDALETOFF & Louis ENJALBERT – ont pris la route d’Annecy, bateau sur remorque au train, afin de rejoindre les rives du Lac d’Annecy. Rematage et réglage effectués, la prise de contact avec le lac d’Annecy s’est faite dans d’agréables conditions au cours de l’après-midi, avant de retrouver l’ensemble des concurrents pour une soirée fondue organisée par la SRVA.

Vendredi 29 avril

Vendredi 29, par une magnifique matinée, le départ est annoncé pour 13:00. Nous prenons le lac vers 12:00 sur une eau d’un bleu-vert profond, afin de nous rapprocher de la ligne de départ et nous familiariser avec les conditions locales. Contrairement à nos conditions méditerranéennes généralement établies, les vents sur le lac sont aujourd’hui, légers, irréguliers, fréquemment changeants. Deux régates se dérouleront en simultané entre Star et Finn rassemblant une 20aine de participants dont Jacques FAUROUX, architecte naval réputé.

La 1ère manche lancée en temps et heure nous permet de nous mesurer à des équipes aguerries, dont les anciens du Lac d’Annecy maîtrisent admirablement bien les conditions, confrontés à des concurrents parisiens ou helvétiques de haut niveau. 5ème à cette première manche, c’est déjà pas mal mais la suite allait être encore plus belle avec une victoire dans la deuxième manche, grâce à un bon départ au viseur. Une victoire dans une manche du France n’est pas donnée à tout le monde, inutile de vous dire qu’il y avait de la joie sur la ligne d’arrivée ! Au final nous sommes 3ème au classement général de cette première journée. Avec des vents de secteur Ouest évoluant progressivement de 5 à 9 nœuds moyen, deviner où sont les vents en regardant la surface de l’eau est presque plus important que prendre un bon départ. Certains partis premiers se retrouvent rapidement en queue pour ne pas avoir bénéficié de ce vent capricieux et imprévisible. La course est autant une loterie qu’une question de talent ! Nous terminerons cette 1ère journée, fiers de notre classement provisoire, par une tartiflette géante, offerte par le SRVA.

Louis_touky

Samedi 30 avril

Le jour suivant augure de conditions toutes autres… Nuages gris et menaçant se profilent. Le temps devient plus frais, le soleil s’atténue… sans pour autant avoir un vent établi. Aucune course ne se courra ce jour-là pour les Stars, et seuls les Finn prendront le départ d’une seule manche. Nous restons 3ème au classement général mais regrettons ces heures passées à attendre le départ sous la pluie, sur un lac froid, sans course en contrepartie. Seul le repas de galas vient égayer cette journée maussade.

Dimanche 1er mai

Nous reprenons la ligne de départ, plus tôt dans la matinée, dans des conditions plus froides encore que la veille, sous un plafond bas, cachant des montagnes blanchies par une neige de printemps. Un peu avant 12 heures le vent s’établit au Nord évoluant progressivement Nord-Nord Est avec une force de 6 à 10 nœuds en moyenne. 3 manches seront courues avec un haut niveau d’affrontement entre participants. Au final, l’équipage de la SRV Annecy Quentin CHAVY & Michel DREYFUS, après 2 nouvelles manches gagnées ce jour conforte son avance et enlève le titre de Champion de France 2016 de la classe STAR !

Nous terminons au final, 6ème sur 30 avec Jeff Puisségur, en ayant notamment gagné une manche de ce Championnat de France. C’est un excellent résultat car nous battons de très nombreux spécialistes du Lac. Bondaletoff et Enjalbert ont eu moins de chance avec un étai cassé dans la dernière manche qui ne leur a pas permis de grappiller des places mais finissent tout de même à la 9ème place.
Deux Stars niçois dans le Top ten français, nous sommes contents de notre déplacement !

Après la remise des prix nous attend la route du retour. Et le retour vers le soleil….

Laurent TATFORD, 9 mai 2016

Belles performances pour Alice

Grâce à sa 7ème place (féminine Françe) à l’Europacup de Hyères, Alice Chiappori participera au championnat d’Europe en laser 4.7 : l’invitation de la Eurilca classe européen de laser est tombée fin avril.
Sélectionnée également pour le championnat de France habitable scolaire elle s’est entraînée ces temps-ci avec son team du lycée sur la base d’Antibes grâce à l’aide du CDV 06 et de la FFV.A noter que le team Sasserno est le seul équipage de la région PACA sélectionné au Championnat de France habitable.
Alice enchaînera par la suite avec le stage 100% féminin organisé par la FFV pour les meilleurs filles catégorie espoir au niveau national.

Brèves de Ponton 16 / 8

Salutatous,

INFORMATIONS GENERALES

Appel aux dons : déjà 3200 €

Brèves de Ponton avait lancé un appel aux dons en fin 2015.
Plusieurs membres se sont précipités sur leur chéquier.
Merci donc aux particuliers LT, MS, SD, BV, BB, AM et aux sociétés qui ont permis de réunir 3200 €.
Rien n’est perdu pour ceux qui voudraient faire un don au club pour l’année 2016 et n’oubliez pas que vous pouvez si vous le souhaitez « flécher » votre don en précisant à quel projet du club il est destiné.

Levée de fonds lancée par  Gaël Chocheyras

Vous connaissez au moins le nom de Gaël Chocheyras, membre du CNN depuis 15 ans (voile puis aviron). Rameur accompli Il a rapporté nombre de médailles au CNN. Il étudie cette année à l’INSA de Lyon (école d’ingénieur) où il continue de s’entraîner au pôle France d’Aviron de Lyon ainsi qu’avec l’équipe de France.
Avec l’équipe de rameurs de l’INSA de Lyon il espère participer en octobre à la « Head Of the Charles Regatta ».
Il s’agit de la plus grande course d’aviron du monde; elle rassemble chaque année à Boston environ 11.000 rameurs ! Avec Total ou la Fondation de l’INSA, son équipe bénéficie d’ores et déjà de soutiens financiers importants. Manque un petit coup de pouce pour finaliser toute l’organisation et boucler le budget. Un appel de fonds est lancé par l’équipe et Gaël a demandé à Brèves de Ponton de bien vouloir la relayer.
Voilà qui est fait.

Pour découvrir le projet regardez cette video
Allez aussi sur la page Facebook
Contacter Gaël pour plus d’infos ? gael.09.04@hotmail.fr

Recherchons secrétaire pour tenter de remplacer Sylviane

Notre secrétaire Sylviane prendra des vacances cet été et le club cherche un(e) remplaçant(e) du 13 août au 10 septembre.
Si vous êtes l’oiseau rare ou le connaissez merci de le faire connaître au secrétariat.

AVIRON

Les rameurs commencent à bien connaître Imed Benmahmoud qui vient épauler l’encadrement aviron en fin de semaine.
Il le faisait jusqu’alors à titre bénévole dans l’attente de la validation de ses diplômes : cette validation est enfin tombée et le club pourra enfin l’accueillir officiellement dans l’équipe de moniteurs.

INFOS SPORTIVES DES SECTIONS

Sous peine de faire vraiment trop long, Brèves de Ponton n’aborde pas cette fois-ci les derniers résultats sportifs où le portrait de notre ambassadrice aux JO, Elodie RAVERA.
Allez, courage, un petit clic ici et vous serez propulsés sur la page « Actualités » de notre site.

Et comme toujours…

A bientôt sur le ponton !

Laser : 4 niçois combatifs au National Sud qui s’est déroulé du 5 au 8 mai 2016

Trois jours de bon vent pour 10 courses sur le fameux étang de Thau, pour la régate nationale organisée par le Cercle de Voile de Marseillan.

Quatre niçois ont fait le déplacement à cette régate nationale de grade 4, deux en radial parmi les 34 coureurs présents et deux en 4.7 sur 31.
Même si ce n’est pas la porte à côté, le déplacement valait la peine ! En radial, Yoann DOMAIN termine 13ème et Julien COURTEL-LECOQ 14ème au coude à coude !
Pour les 4.7, Aleksja GUTIC fait une belle régate puisqu’elle termine 14ème au général et 3ème fille (sur 12). Néa FRANOVIC se classe, quant à elle, 21ème.

Résultats 4.7Résultats Radial

Photos © CV MARSEILLAN

Autres photos (facbook CV Marseillan)

Prochaine régate : la Grande Motte pour une nouvelle épreuve du Championnat de Méditerranée !