Archives mensuelles : mai 2020

Confinement et entraînement des compétiteurs

Les mesures de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus ont bouleversé la vie des rameurs et notamment celle de nos jeunes compétiteurs stoppés net dans leur entraînement quotidien, à quelques mois, voire quelques semaines des dates de compétition pour lesquelles ils s’entraînaient.

Compte tenu de l’annulation et de l’incertitude des échéances restantes, il n’y avait plus d’objectifs pour eux à court et long terme d’où la difficulté de garder une motivation intacte.

Au sein de la section, nous avons tout mis en œuvre afin de maintenir le lien, d’éviter la rupture, de préserver la motivation et l’esprit de cohésion de nos jeunes compétiteurs juniors et seniors et avons pu obtenir un prêt de matériel : ergomètres et poids de musculation.

Ce prêt à domicile fut accordé à six rameurs du groupe juniors et seniors (Cadet 15 ans : Geoffrey G. ; Juniors 17 et 18 ans : Chiara G., Mia G., Ilona H. et Ruxandra B. ; seniors : Clément J., Pierre-Nicolas B.) engagés pour les championnats de Zone bateaux courts, en skiffs et deux de pointe. Mia G., Ilona H. et Ruxandra B. avaient de grandes chances d’être sélectionnées en équipe de France ;

Les compétitions internationales ont été annulées, seuls les Championnats d’Europe seraient reportés fin septembre (confirmation attendue le 24 juin).

Pas facile d’entraîner à distance. Pour Thibault, il n’était pas question de leur faire un cours magistral derrière un écran ou de laisser tout le monde à la dérive. Il convenait de relâcher la pression et de ne pas les stresser.

Fragilisés ces derniers mois par la perte brutale, fin 2019, d’un des leurs, il leur fallait une grande résilience pour continuer de s’entrainer 6 à 7 fois par semaine dans de telles conditions. C’est une grande déception pour nos jeunes rameurs dont certains sont en Pôle espoir. Tous déplorent le « manque du bateau » et ne devoir se limiter qu’à des séances de fitness.

L’objectif des réunions en « Visio » était de leur faire comprendre ce que l’entraînement pouvait procurer à leur corps, à leur mental et l’importance d’avoir une bonne hygiène de vie. Thibault leur a donc établi un questionnaire adapté à leur âge et aux connaissances de chacun, pour les sensibiliser sur les trois thématiques que représentent l’entraînement physique, mental et la nutrition.

Avec le soutien de leurs coachs : Maéva OUDY, Hugues GALLANT, Florian CHEDRUE et Thibault DISS, les cours sur ergomètres ont eu lieu chaque semaine en Visio, regroupés par tranche d’âge, en tenant compte de la recommandation de l’OMS

de ne pas dépasser 80 % de la fréquence cardiaque maximale pour tous les groupes.

Difficile d’avoir globalement un œil critique via l’écran, compte tenu d’un angle visuel très réduit. Il leur est donc demandé de réaliser très souvent des vidéos de leur entrainement afin de contrôler et d’analyser la qualité de l’exécution du mouvement fitness pour corriger les postures.

Les minimes, cadets et seniors, sans matériel (minime 14 ans : Lorenzo C. ; juniors 16 ans : Emma S., Chiara D., Florian V., Oscar D. ; junior 18 ans : Ruben M. ; senior : Samuel M.) s’entraînent ensemble chaque semaine suivant le programme fédéral adapté par leurs coachs aux contraintes du confinement et selon un référentiel de mouvements compilés dans un circuit de musculation à réaliser avec et sans poids.

Cependant, trop éloignés des conditions du réel et sans but à atteindre, 72 % d’entre eux ont perdu leur motivation et n’arrivent plus à trouver de l’intérêt pour continuer leur entrainement.

Leurs coachs sont confiants car dès cette semaine à Nice, ils retrouveront le bateau qui leur a tant manqué avec une motivation intacte et de véritables objectifs à atteindre et surtout le plaisir procuré par la sensation de glisse sur l’eau.