Tous les articles par La Com' de la Section Aviron

Nouveautés dans la communication aviron

Du nouveau dans la comm’ Aviron

Nouvelle version du Pelle-Mêle

Notre bulletin « Pelle-Mêle » a été redesigné aux couleurs de notre club, afin de redonner toute sa place au site web du CNN, et pour laisser nos actualités de manière pérenne sur le web.
Ce sera aussi le moyen pour l’équipe de la Comm’ Aviron actuelle d’écrire de façon plus autonome et à distance les nouvelles de la section, mais également d’intégrer toute nouvelle bonne volonté qui voudrait partager des news, des articles, ou pourquoi pas une  poésie, un dessin… du moment que ça touche à l’aviron. Si l’aventure vous intéresse, que ce soit régulièrement ou pour une une fois, contactez Mélinée Donato !

Nouvelles pages Facebook et Instagram

Nouvelles pages Facebook et Instagram Aviron

Avec le départ de notre ancien chef de base, nous avons perdu la page Facebook de la section aviron et le compte Instagram.

C’est chose réparée avec la nouvelle page Facebook Aviron et le nouveau compte Instagram.

Allez les consulter,  likez-les , abonnez-vous !
Et s’il-vous-plaît :  partagez-les ! Nous avons besoin de retrouver notre visibilité, et de nous y retrouver tous ensemble.

Mise à jour du site web CNN

Les principales nouveautés dans la partie Aviron du site web du CNN :

  • La page Encadrement est mise à jour avec l’arrivée de Thibault Diss et Hugues Galland (il était temps 🙂 ) et de notre nouvelle monitrice, Olga Permiakova
    Page CNN Encadrement Aviron
Nouveau bateau double pour les loisirs

Deux nouvelles yoles de mer sont arrivées !

Nouveau bateau double pour les loisirs

Commandés à l’été 2020, Nicolas est allé chercher en décembre deux nouveaux bateaux de type Yole de mer. Ces bateaux de marque Eurodiffusions, modèle Y25 « Nouveau modèle », viennent remplacer deux bateaux du même fabriquant de type X25 dans notre flotte mer pour les membres loisir.
En effet, les deux X25 s’étaient avérés instables et n’étaient que peu prisés et utilisés.

Olga et Nicolas ont préparé les nouveaux doubles

Olga et Nicolas ont pu les préparer en ce début d’année. Nous n’attendons plus maintenant que la levée de l’interdiction de ramer en doubles et quatres pour voguer dans le bassin de la Tour Rouge et sur notre belle Baie des Anges.

Vivement !

P.-S.: Retrouvez toutes les caractéristiques techniques sur la fiche du fabriquant.

Événements pour la compétition aviron

Samedi 17 Octobre était une journée de célébration pour la section aviron

À Saint-Cassien

À 14 heures, au Lac de St-Cassien, base nautique d’entraînement de nos compétiteurs, était célébré, en présence de sa famille, ses amis, ses entraîneurs, le baptême du bateau «Pierre Louis» en hommage à Pierre-Louis DELATTRE disparu tragiquement lors d’un entraînement le 26 octobre 2019.

Moment de recueillement et d’émotion lorsque Mélinée Donato, le papa de Pierre-Louis et Thibault se sont exprimés pour l’honorer.

Zaccharia, Louis, Ruben et Ruxandra ont ensuite mis le bateau «Pierre-Louis» à l’eau et, suivis des parents de Pierre-Louis, sont allés sur le lac pour saluer sa mémoire.

Ses amis avaient souhaité que ce glorieux bateau soit renommé le «Pierre Louis». Ce 4 FILIPPI, acheté en 2015, avait été baptisé « Issa Nissa ». C’est sur ce bateau qu’en :

2015, Élodie RAVERA, Sophia CORNEILLE, Alice RENAULT, Mégane BESSON, ont gagné la médaille d’or en 4x senior sprint à MÂCON, ainsi qu’une 4ème place en 4 mixte avec Elodie RAVERA, Sophia CORNEILLE, Quentin VARNIER et Paul MOSSER.

2016, Ambre BICHARD qui remplacera Elodie RAVERA remportera avec la même équipe la médaille de bronze à GERARDMER.

2018, grand retour d’Issa Nissa à BRIVE LA GAILLARDE pour les championnats J16 avec Zaccharia GHOZAYEL, Louis STUMPF, Ruben MARKEWICZ et Pierre Louis DELATTRE qui remporteront la médaille de bronze.

2019, ce même bateau termine 7ème aux championnats J18 à BOURGES et 3ème aux championnats sprint à GERARDMER composé cette fois d’Elodie et Romain RAVERA, Thibault DISS et Mégane BESSON.

2020, en hommage à leur ami disparu, le 4 FILIPPI, rebaptisé « Pierre-Louis » a participé aux championnats de France J18 le 4 octobre avec à son bord Ruxandra BOTEZATU, Mia GOUJON, Ilona HARANG et Chiara GIACONIA qui ont obtenu la médaille d’argent.

Au Club

À 19 heures, retrouvailles au Club pour honorer nos champions et tous les compétiteurs autour d’un apéritif dinatoire pour les résultats suivants :

Le 27 septembre, Ruxandra BOTEZATU a été sacrée championne d’Europe junior à BELGRADE.

À Saint-Nazaire

Déception pour tous nos compétiteurs qui se sont rendus ce week-end à SAINT-NAZAIRE pour participer aux Championnats de France mer qui ont dû être annulés pour cause de mauvais temps.

Malgré les contraintes liées à la COVID-19 et les difficultés qu’ils ont eues pour s’entraîner durant la période de confinement, nous sommes très fiers des brillants résultats obtenus par nos compétiteurs et nous les encourageons de tout cœur à continuer sur cette voie !

Confinement et entraînement des compétiteurs

Les mesures de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus ont bouleversé la vie des rameurs et notamment celle de nos jeunes compétiteurs stoppés net dans leur entraînement quotidien, à quelques mois, voire quelques semaines des dates de compétition pour lesquelles ils s’entraînaient.

Compte tenu de l’annulation et de l’incertitude des échéances restantes, il n’y avait plus d’objectifs pour eux à court et long terme d’où la difficulté de garder une motivation intacte.

Au sein de la section, nous avons tout mis en œuvre afin de maintenir le lien, d’éviter la rupture, de préserver la motivation et l’esprit de cohésion de nos jeunes compétiteurs juniors et seniors et avons pu obtenir un prêt de matériel : ergomètres et poids de musculation.

Ce prêt à domicile fut accordé à six rameurs du groupe juniors et seniors (Cadet 15 ans : Geoffrey G. ; Juniors 17 et 18 ans : Chiara G., Mia G., Ilona H. et Ruxandra B. ; seniors : Clément J., Pierre-Nicolas B.) engagés pour les championnats de Zone bateaux courts, en skiffs et deux de pointe. Mia G., Ilona H. et Ruxandra B. avaient de grandes chances d’être sélectionnées en équipe de France ;

Les compétitions internationales ont été annulées, seuls les Championnats d’Europe seraient reportés fin septembre (confirmation attendue le 24 juin).

Pas facile d’entraîner à distance. Pour Thibault, il n’était pas question de leur faire un cours magistral derrière un écran ou de laisser tout le monde à la dérive. Il convenait de relâcher la pression et de ne pas les stresser.

Fragilisés ces derniers mois par la perte brutale, fin 2019, d’un des leurs, il leur fallait une grande résilience pour continuer de s’entrainer 6 à 7 fois par semaine dans de telles conditions. C’est une grande déception pour nos jeunes rameurs dont certains sont en Pôle espoir. Tous déplorent le « manque du bateau » et ne devoir se limiter qu’à des séances de fitness.

L’objectif des réunions en « Visio » était de leur faire comprendre ce que l’entraînement pouvait procurer à leur corps, à leur mental et l’importance d’avoir une bonne hygiène de vie. Thibault leur a donc établi un questionnaire adapté à leur âge et aux connaissances de chacun, pour les sensibiliser sur les trois thématiques que représentent l’entraînement physique, mental et la nutrition.

Avec le soutien de leurs coachs : Maéva OUDY, Hugues GALLANT, Florian CHEDRUE et Thibault DISS, les cours sur ergomètres ont eu lieu chaque semaine en Visio, regroupés par tranche d’âge, en tenant compte de la recommandation de l’OMS

de ne pas dépasser 80 % de la fréquence cardiaque maximale pour tous les groupes.

Difficile d’avoir globalement un œil critique via l’écran, compte tenu d’un angle visuel très réduit. Il leur est donc demandé de réaliser très souvent des vidéos de leur entrainement afin de contrôler et d’analyser la qualité de l’exécution du mouvement fitness pour corriger les postures.

Les minimes, cadets et seniors, sans matériel (minime 14 ans : Lorenzo C. ; juniors 16 ans : Emma S., Chiara D., Florian V., Oscar D. ; junior 18 ans : Ruben M. ; senior : Samuel M.) s’entraînent ensemble chaque semaine suivant le programme fédéral adapté par leurs coachs aux contraintes du confinement et selon un référentiel de mouvements compilés dans un circuit de musculation à réaliser avec et sans poids.

Cependant, trop éloignés des conditions du réel et sans but à atteindre, 72 % d’entre eux ont perdu leur motivation et n’arrivent plus à trouver de l’intérêt pour continuer leur entrainement.

Leurs coachs sont confiants car dès cette semaine à Nice, ils retrouveront le bateau qui leur a tant manqué avec une motivation intacte et de véritables objectifs à atteindre et surtout le plaisir procuré par la sensation de glisse sur l’eau.